tredy.com  
prenota
 
ricerca | AIDE private Aggiungi la Tua Struttura

Appartements à Florence, Côte Amalfitaine et Positano pour Votre vacance

English   Italiano   Deutsch   Francaise

 
 
du
     
du à
     
à
 
  • Vous êtes à: Home » Toscane » Pise


VISITER PISE

« Tous les régions

PLACE DES CHEVALIERS

Place des Chevaliers

La Place des chevaliers ("Piazza dei cavalieri"), centre politique de la République de Pise et probablement autrefois siège du Forum romain, fut transformée par Cosme I de Médicis en centre de l'Ordre des Chevaliers de Santo Stefano, créé pour protéger des flottes turques et pirates les côtes de la Toscane et de la Méditerranée. Au milieu de la place se dresse la statue du Grand-Duc de Toscane, exécutée en 1596 par Francavilla; derrière elle s'érige le Palazzo della Carovana (Palais de la Caravane). Giorgio Vasari donna au vieux Palais des Anciens du Peuple sa forme actuelle; sa façade fut complètement recouverte d'inscriptions, de dessins et, peu à peu au fil des ans, des bustes de tous les Médicis de Toscane qui se succédèrent à la tête du Grand-Duché. C'est actuellement le siège de l'Ecole Normale Supérieure voulue par Napoléon Bonaparte, d'après le modèle de l'Ecole de Paris. Ici ont étudié et enseigné d'éminents professeurs italiens, comme Antonio Pacinotti, Carducci, Pascoli, Fermi et Rubbia. A gauche se trouve le Palazzo dell'Orologio (Palais de l'Horloge): il fut reconstruit sur les fondations de deux anciennes tours de la famille Della Gherardesca et servit d'hôpital de l'Ordre ainsi que de prison: en effet, il est célèbre parce qu'y a été enfermée et laissée mourir de faim toute la famille pisane, comme le rappelle Dante dans son cantique de l'Enfer.

retourner en haut

 

PLACE DES MIRACLES

Place des Miracles

Construite sur la "Piazza del Duomo" ("Piazza dei Miracoli"), la Tour est un élément d' un ensemble monumental reconnu par l'Unesco. Les monuments disposés spectaculairement sur cette place, laisse au visiteur une impression où se mélangent le songe et la réalité, ne serait-ce qu'à cause des forts contrastes entre le blanc aveuglant du marbre, le vert de l'herbe et le bleu du ciel. Il s'agit de quatre chefs-d'oeuvre de l'architecture médiévale qui exercèrent une grande influence sur les arts monumentaux en Italie du XIe au XIVe siècle: la Cathédrale, la Tour, le Baptistère et le Camposanto. Ce groupe de quatre chefs-d'oeuvre d'architecture agrémentent de façon admirable la célèbre Place des Miracles.

retourner en haut

 

CATHEDRALE SANTA MARIA ASSUNTA

Cathédrale Santa Maria Assunta

Cet édifice, de style roman-pisan (1063-1118), est en marbre de couleurs alternées. Les architectes en furent Buscheto, dont la tombe se trouve sur la façade à gauche, et Rainaldo, auteur de cette façade. Celle-ci présente une élévation d'une ordonnance harmonieuse et légère avec des arcades aveugles, une frise sculptée d'animaux et 4 étages de 54 colonnettes de marbre. Les portes de bronze, faites d'après les projets de Jean Bologne (1602), représentent la Vie de la Vierge au centre, la Vie du Christ sur les côtés. L'intérieur, à 5 nefs, est très imposant avec ses 100 m de longueur, ses 30 m de largeur, ses 68 colonnes monolithes. Le plafond à caissons a été rétabli après l'incendie qui endommagea une partie de l'édifice en 1595. Le transept comporte trois nefs. L'admirable chaire de Giovanni Pisano, détériorée par le feu, a été reconstituée en 1926 avec les fragments originaux. La cuve est soutenue par 6 colonnes de porphyre et 5 piliers décorés de statues. Les panneaux de la cuve sont d'une vie extraordinaire; séparés par des Prophètes, ils évoquent la Naissance de saint Jean-Baptiste, la Visitation et la Vie du Christ. Face à la chaire est suspendue la «lampe de Galilée», en bronze, du 17ème s. Le sacristain, en imprimant des oscillations à cette lampe au moment où il l'allumait, aurait inspiré à Galilée sa théorie des mouvements isochrones. Sur le maître-autel, le Crucifix est une oeuvre de Jean Bologne. Les stalles Renaissance à marqueteries ont été refaites au 17ème siècle: l'une d'elles, à gauche du maître-autel, représente les monuments de la piazza del Duomo.

retourner en haut

 

TOUR PENCHEE

Tour Penchée

La tour penchée de Pise ("Torre pendente di Pisa") est un des symboles du centre de l'Italie. La tour, emblème de la ville toscane de Pise, est un campanile - ou beffroi - de style roman destiné à recevoir les cloches de la cathédrale dont la construction débuta en 1064. Située sur la Place des miracles ("Piazza dei Miracoli") au centre de Pise, elle est haute de 54,5 mètres. La construction de l'édifice commença le 9 août 1173 et s'étala sur deux siècles. Dès la fin de l'ajout du troisième étage vers 1178 la tour avait commencé à pencher et la construction fut interrompue pour une centaine d'années. À partir de 1272, les quatre étages supérieurs furent donc posés en diagonale pour compenser l'inclinaison. La construction s'interrompit alors à nouveau de 1301 à 1350 et ce n'est qu'en 1372 que le dernier étage des cloches, de diamètre moins important, fut achevé. En 1838, un bassin fut décaissé à la base de la tour pour mettre à jour la base des colonnes qui s'étaient enfoncées sous terre. Des mesures de l'écartement du sommet avec la verticale montrent l'inclinaison progressive. Entre chacun des 8 étages de la tour, des colonnes de marbre blanc de Carrare servent de support, et de nombreuses sculptures sont visibles. La porte est décorée de sculptures d'animaux et autres grotesques de style roman. La tour est actuellement inclinée d'un angle de 5,5° vers le sud, ce qui fait que le dernier étage (n°8, celui des cloches) dépasse l'aplomb des fondations de 4,5 mètres.

retourner en haut

 

BAPTISTERE DE SAINT JEAN

Baptistère de St. Jean

Le fameux Batistère est en marbre. Commencé en 1152, il fut terminé au début de 1400. Les deux premiers étages sont romans, les gâbles du 14ème siècle. Bâti sur plan circulaire, il est couvert d'une coupole d'un aspect original, surmontée d'un lanternon et d'une statue de saint Jean-Baptiste. Le portail principal, du 13ème siècle, est encadré de colonnes ornées de motifs sculptés: au linteau, la vie de saint Jean-Baptiste; sur les piédroits, les Travaux des mois et les Apôtres. L'intérieur, impressionnant, compte 35 m de diamètre: il faut y entendre se répercuter avec force un écho remarquable. La cuve baptismale (1246), en marbre, servait aux baptêmes par immersion. La chaire (1260) est de Nicolà Pisano: ses sculptures, dont la facture est inspirée de l'art romain (sarcophages du Campo Santo), évoquent la Nativité, l’Adoration des Mages, la Présentation au Temple, la Crucifixion et le Jugement dernier.

retourner en haut

 

CAMPOSANTO

Camposanto

L'architecte Giovanni di Simone commença les travaux en 1278 du Camposanto (cimetière). Ils furent interrompus en 1284 par la guerre contre Gênes et ne se terminèrent qu'à une époque beaucoup plus tardive, alors que le gothique avait perdu sa pureté primitive. On peut considérer que les travaux furent finis en 1464 avec l'ornementation des arcades. Les fresques du Camposanto furent exécutées à partir de 1360 se terminèrent deux siècles plus tard. Le Camposanto est un cloître qui abrite aujourd’hui une superbe collection de tombes et de sarcophages romains. Malheureusement, presque toutes les magnifiques fresques, celles qui firent dire à certains que ce monument était l’un des plus précieux d’Italie, furent incendiées par les bombardements alliés au cours de la Seconde Guerre Mondiale. Des esquisses de ces pièces sont néanmoins exposées de l’autre côté de la place au Musée des Sinopies.

retourner en haut

 
CARTE DE L'ITALIE
cartina italia
Abruzzes
Calabre
Emilie Romagne
Latium
Lombardie
Molise
Piémont
Sardaigne
Toscane
Val d'Aoste
Basilicate
Campanie
Frioul-V. Julienne
Ligurie
Marches
Ombrie
Pouilles
Sicile
Trentin-H.-Adige
Vénétie
ACCÉS AFFILIÉ
STRUTTURE RICETTIVE
strutture Login
Aggiungi la Tua Struttura
AGENCES DE VOYAGE
Agenzie di viaggio Login
Affiliation
SITES WEB
website Login
Affiliéz Votre site Web

BIENVENUE EN TREDY
RECETTE ITALIENNE DU JOUR
POLENTA PASTICCIATA - Spécialité du Frioul-Venise Julienne
POLENTA PASTICCIATA - Spécialité du Frioul-Venise Julienne

Faire mariner le mouton dans de l'eau et du vinaigre quelques jours à l'avance dans un endroit frais. Le laver et le faire rissoler dans une cocotte dans de l'huile et du beurre avec un ha ... continue

D'autres recettes Italiennes
MUSÉE DU JOUR
GALÉRIE NATIONALE D'OMBRIE - Pérouse
GALÉRIE NATIONALE D'OMBRIE - Pérouse

Le Palazzo dei Priori, superbe expression de l'esprit communal de la ville, fût construit entre le XIII et le XV siècle. Sa masse sévère, faite de pierre carrée et à peine embellie par deux ord ... continue

D'autres musées italiens
ascolta l'intervista di tredy.com su radio24
DESTINATIONS FAVORITES
Alessandria, Altopiano Delle Rocche, Aosta, Assisi, Asti, Bari, Brescia, Capo Vaticano, Capri, Catanzaro, Chianti, Cilento, Cinque Terre, CÔte Amalfitaine, CÔte De L’adriatique, CÔte Des Marches, Dolomites, Elba, Florence, Gargano, Îles Egadi, Îles Éoliennes, Ischia, Lac De Come , Lac De Garde, Langhe PiÉmont, Lecce, Lucca, Lunigiana, Macerata, Mantova, Maremme Toscane, Monferrato, Montepulciano, Naples, Perugia, Pesaro Urbino, Pisa, Pistoia, Positano, Prato, Procida, Riviera Del Conero, Riviera Delle Palme, Riviera Italienne, Rome, Salento, Salerno, San Gimignano, Sardaigne, Sicile, Siena, Sorrente, Terni, Treviso, Turin, Val Gandino, Valtiberina Toscana, VÉnÉtie, Venice, Viterbo
Qui sommes nous | Régions | Galerie Photos | Carte de web site