tredy.com  
prenota
 
ricerca | AIDE private Aggiungi la Tua Struttura

Appartements à Florence, Côte Amalfitaine et Positano pour Votre vacance

English   Italiano   Deutsch   Francaise

 
 
du
     
du à
     
à
 
  • Vous êtes à: Home » musei » MUSÉE ÉGYPTIEN - Turin

MUSÉE ÉGYPTIEN - Turin

MUSÉE ÉGYPTIEN - Turin

Fondé en 1824, le Musée égyptien de Turin est le second au monde par ordre d’importance après celui du Caire en Egypte. Il contient des documents d’une valeur inestimable pour la recherche égyptologique et la connaissance de l’Antiquité, en nombre tel qu’ils offrent un cadre complet de la civilisation de l’Égypte ancienne. Douze salles sur trois niveaux abritent plus de 30.000 objets, patrimoine qui s’est enrichi au fil du temps en termes de quantité et d’importance uncroyable. Parmi les joyaux que renferme le musée, on peut citer la célèbre statue de granit noir de Ramsès II, dont le musée a fait son symbole; la tombe de l’architecte Kha et de son épouse Mirit, accompagnée d’objets splendidement conservés ; une collection inestimable de papyrus et d’innombrables objets qui documentent les cultes religieux et la recherche scientifique, l’activité des scribes, la chasse, la pêche et l’agriculture.

La visite commence par les nouvelles salles du musée qui ont retrouvé récemment leur fonction d'origine puisqu'en 1824, elles avaient déjà accueilli les pièces de la collection Drovetti. Ici, le parcours veut sortir des critères thématiques traditionnels d'exposition pour se baser sur des critères à la fois chronologiques et topographiques. La première salle présente des objets datant de l'époque préhistorique et des trois premières dynasties. Au centre a été reconstituée une tombe prédynastique de forme ovale.

La seconde salle est dédiée à l'Ancien Empire avec, notamment, la reconstruction de la tombe d'Iteti et l'imposant sarcophage de granit du prince Doua-en-Rê. Une salle latérale rassemble quelques documents ayant joué un rôle important dans notre connaissance de l'Histoire : le "Canon royal" ou "Papyrus des rois", une des pièces maîtresses du musée, ainsi que des moulages de la Pierre de Rosette et de la Pierre de Palerme. Au sous-sol se trouve le produit des fouilles entreprises par Ernesto Schiaparelli sur les sites de Gebelein, Assiout et Qau el-Kébir. Mon coup de coeur a été pour une série de modèles du Moyen Empire.

Il suffit ensuite de gravir un escalier pour se retrouver face au temple d'Ellesiya, à l'aspect un peu triste depuis que, menacé par le barrage d'Assouan, il a quitté ses rives nubiennes. Les deux salles suivantes, pourtant d'une taille imposante, ont du mal à contenir la quantité impressionnante de statues monumentales provenant, pour la plupart, de la collection Drovetti. C'est là que l'on peut voir la magnifique statue de Ramsès II, l'une des pièces les plus célèbres de l'art égyptien. Au premier étage, la salle réservée au mobilier funéraire a conservé ses anciennes vitrines où l'on peut voir des sarcophages (bien entendu), des momies (qui n'en demandaient certainement pas tant) mais aussi les articles funéraires que le défunt emportait dans sa tombe : oushebtis, vases canopes ainsi que des exemplaires du Livre des Morts en parfait état de conservation. Une longue salle lumineuse présente les petits objets de la vie quotidienne ainsi que la maquette d'une tombe et d'une habitation de Deir el-Medineh. Une petite salle latérale sert d'écrin aux parois murales de la chapelle de Maia. En pénétrant dans la seconde pièce latérale, j'ai le sentiment de troubler l'intimité de l'architecte Kha et de son épouse Mérit dont la tombe de Deir el-Medineh a été retrouvée inviolée au début du XXe siècle. Des sarcophages au mobilier en passant par les menus objets de toilette et les vêtements, tout y est, intact et émouvant.

La salle des écritures recèle quelques trésors dont le papyrus des mines d'or, première carte géographique connue, et un curieux papyrus satirico-érotique provenant de Deir el-Medineh. Enfin, avant la sortie, la maquette de la tombe de Nefertari rappelle que la sépulture de l'épouse de Ramsès II fut découverte en 1904 par Schiaparelli alors qu'il était surintendant du musée.

 
archives musées
CARTE DE L'ITALIE
cartina italia
Abruzzes
Calabre
Emilie Romagne
Latium
Lombardie
Molise
Piémont
Sardaigne
Toscane
Val d'Aoste
Basilicate
Campanie
Frioul-V. Julienne
Ligurie
Marches
Ombrie
Pouilles
Sicile
Trentin-H.-Adige
Vénétie
ACCÉS AFFILIÉ
STRUTTURE RICETTIVE
strutture Login
Aggiungi la Tua Struttura
AGENCES DE VOYAGE
Agenzie di viaggio Login
Affiliation
SITES WEB
website Login
Affiliéz Votre site Web

BIENVENUE EN TREDY
RECETTE ITALIENNE DU JOUR
ACQUA COTTA - Spécialité de la Toscane
ACQUA COTTA - Spécialité de la Toscane

Fair rissoler les lardons avec de l'huile dans une sauteuse. Y ajouter l'oignon. Au bout de quelques minutes, y ajouter la tomate et l'eau, jusq'à l'obtention de la consistence d'une soupe. ... continue

D'autres recettes Italiennes
MUSÉE DU JOUR
LA GALERIE DES OFFICES- Florence -
LA GALERIE DES OFFICES- Florence -

La Galerie des Offices est à l'image de Florence. Elle rassemble, dans un périmètre réduit (environ 8.000 m²), une collection incomparable d'oeuvres qui comptent parmi les plus célèbres de la peintur ... continue

D'autres musées italiens
ascolta l'intervista di tredy.com su radio24
DESTINATIONS FAVORITES
Alessandria, Altopiano Delle Rocche, Aosta, Assisi, Asti, Bari, Brescia, Capo Vaticano, Capri, Catanzaro, Chianti, Cilento, Cinque Terre, CÔte Amalfitaine, CÔte De L’adriatique, CÔte Des Marches, Dolomites, Elba, Florence, Gargano, Îles Egadi, Îles Éoliennes, Ischia, Lac De Come , Lac De Garde, Langhe PiÉmont, Lecce, Lucca, Lunigiana, Macerata, Mantova, Maremme Toscane, Monferrato, Montepulciano, Naples, Perugia, Pesaro Urbino, Pisa, Pistoia, Positano, Prato, Procida, Riviera Del Conero, Riviera Delle Palme, Riviera Italienne, Rome, Salento, Salerno, San Gimignano, Sardaigne, Sicile, Siena, Sorrente, Terni, Treviso, Turin, Val Gandino, Valtiberina Toscana, VÉnÉtie, Venice, Viterbo
Qui sommes nous | Régions | Galerie Photos | Carte de web site